LA THERAPIE MANUELLE Nederlands
     
 
 
 
  De quoi s'agit-il ?
  Comment ?
  Applications ?
  L'essentiel
   
  Contactez-nous
  Liens utils
 
 
L'essentiel ?
 
II est essentiel de restaurer I'équilibre originel des réflexes déterminés génétiquement.

Grace à l'intervention manuelle - en partant de la zone de passage entre I'occiput et la première et deuxième vertèbre - on normalise la relation entre les muscles, Ie squelette, la circulation sanguine, Ie système nerveux et leurs réactions réciproques..

On retrouve ainsi I'harmonie du corps.

La restauration du système musculaire s'effectue très vite, celle du squelette s'opère plus lentement. A terme, on observe une amélioration continue.
Le corps va progressivement s'adapter aux nouvelles relations, grace aux quelles le risque de rechute diminue.

Aucun médecin, chiropracteur ou ostéopathe ne peut jamais garantir une guérison.

La thérapie manuelle et les traitements qui en découlent produisent leur effet, en partie par Ie traitement du chiropracteur, et en partie grâce a la nature.

Un traitement provoque une réaction du corps contre I'affection. Nous utilisons donne la force propre du corps pour rétablir I'équilibre et la santé, la ou la médecine
classique elle-même va traiter directement I'affection. Notre attention porte ainsi sur I'entièreté de I'individu.

Ce n'est pas seulement Ie thérapeute qui influence Ie processus de guérison. Ce sont également I'attitude mentale et Ie comportement physique du patient qui vont
déterminer I'effet final du traitement. De cette manière on reste soi-même a tout moment co-responsable de son propre rétablissement et de sa santé personnelle.

 
 

Les résultats du traitement

Tout Ie monde ne réagit pas de la même façon à un traitement. Chez certains, on peut même observer au départ une réaction diamétralement opposée avec un type de douleur complètement différent. Cela peut parfois durer quelques jours.

Après Ie traitement, toutes les douleurs n'ont pas immédiatement disparu, étant donne que la guérison ne fait que commencer. Ce n'est qu'après quinze jours que I'on peut juger des résultats d'un traitement.

Entre Ie premier et Ie deuxième traitement on laisse s'écouler un mois pour donner au corps Ie temps de s'adapter au nouvel équilibre.